Les flavonoïdes

Le terme flavonoïde englobe un grand nombre de divers pigments végétaux. Vous consommez peut-être des flavonoïdes sans même vous en rendre compte si vous mangez des baies ou du chocolat ou si vous buvez du vin ou du thé.

Quelques flavonoïdes donnent leur couleur aux fleurs, certains protègent les plantes contre les attaques des insectes, tandis que d'autres ont des propriétés présumées bienfaisantes pour la santé humaine. Outre leur pouvoir antioxydant, les flavonoïdes semblent avoir la capacité d'améliorer la façon dont les cellules de notre corps fonctionnent. Des études ont montré que les flavonoïdes pouvaient contribuer à la prévention du cancer en aidant à détoxifier nos cellules de substances chimiques potentiellement carcinogènes, et en bloquant l'invasion de cellules tumorales dans nos cellules saines. Les flavonoïdes peuvent aussi avoir une influence favorable sur la santé cardiovasculaire en atténuant l'inflammation qui peut mener à l'athérosclérose, un facteur de risque de crise cardiaque.

La famille des flavonoïdes comporte de nombreuses catégories de pigments végétaux qui portent des noms très semblables, entre autres : flavanols, flavanones, flavonols, isoflavones et flavones...! Parmi les flavonoïdes, 2 catégories sont particulièrement connues, ce sont les anthocyanines et les catéchines.

Les anthocyanines fournissent leur couleur violette ou rouge aux fruits comme les baies (y compris celles des bleuets et de l'açaï) et au raisin (ainsi qu'au vin produit par ce raisin). Les catéchines se retrouvent dans le chocolat, le raisin, les baies et les pommes, et leur présence dans le thé, et plus particulièrement dans le thé vert, a valu à cette boisson une solide réputation d'antioxydant. Plusieurs études ont montré que le taux de mortalité par maladie cardiaque est plus faible parmi les personnes qui boivent 5 à 6 tasses de thé quotidiennement que parmi celles qui ne consomment pas autant d'aliments et de boissons riches en flavonoïdes.

Un type spécial de phytochimique appelé resvératrol est souvent mentionné dans le contexte des flavonoïdes. Il a été lié à la santé cardiaque et à la prévention du cancer bien qu'il n'existe pas de preuves formelles qu'il est possible de se prévaloir de ses bienfaits simplement en mangeant du raisin et des baies ou en buvant du vin rouge. Le resvératrol a aussi suscité un vif intérêt en raison de l'action qu'il exercerait sur un gène de longévité, bien que jusqu'à présent les études n'aient été menées que sur des vers, la mouche du vinaigre (la drosophile) et des poissons.

Les aliments qui vous procureront davantage de flavonoïdes ou de resvératrol :

  • les mûres, les bleuets, le raisin, les framboises, les fraises,
  • le vin rouge,
  • les prunes,
  • les choux,
  • l'oignon rouge,
  • le thé vert, le thé noir,
  • le chocolat,
  • les pommes,
  • les abricots,
  • le persil,
  • le thym,
  • le céleri,
  • l'origan,
  • le poivre de Cayenne,
  • le jus de citron,
  • le jus de pamplemousse, le jus d'orange,
  • l'oignon jaune,
  • le chou vert frisé,
  • les poireaux,
  • les brocolis.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Dou-vient-le-super-de-superaliment