Les interférons producteurs d'anticorps neutralisants

Le corps humain réagit aux envahisseurs, tels que le pollen, les bactéries et les virus, en déclenchant son système de défense naturel : le système immunitaire. Celui-ci fabrique des anticorps qui se fixent aux substances étrangères et les inactivent. Dans ce processus, appelé réaction immunitaire, les anticorps réussissent à protéger le corps contre des intrus potentiellement dangereux.

Mais il arrive que certains médicaments interféron provoquent une réaction immunitaire (déclenchent une réaction de production d'anticorps). Rappelez-vous que tous les anticorps ne sont pas semblables, même lorsqu'ils se développent en réaction contre un même médicament. En effet, la majorité des anticorps formés contre des médicaments interféron ne modifieront pas les effets de la thérapie. En effet, ce type d'anticorps, connus sous le nom d'anticorps liants, ne produisent aucun effet externe et relèvent de la fonction normale du système immunitaire.

Cependant, il existe des anticorps qui peuvent compromettre, voire neutraliser l'efficacité du traitement. Dans ce cas, ces anticorps produits en réaction contre les médicaments sont appelés anticorps neutralisants (ACN). Les experts sont d'avis que certaines personnes traitées à l'interféron finiront à long terme par produire des ACN. Les médecins ignorent jusqu'ici pourquoi certaines personnes produisent des ACN, alors que ce n'est pas le cas pour d'autres.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-les-anticorps-neutralisants