Les médicaments qui aident à prévenir une crise cardiaque

Quels médicaments peuvent aider à prévenir une crise cardiaque ?

Divers types de médicaments peuvent vous aider à prévenir une crise cardiaque. Lorsque votre médecin vous recommandera des médicaments, il se basera sur vos antécédents médicaux et les facteurs de risque qui prédisposent à une crise cardiaque.

Votre médecin pourrait vous prescrire un type de médicaments comme :

  • des médicaments indiqués pour soigner des troubles médicaux qui augmentent votre risque de crise cardiaque, notamment une pression artérielle élevée, une hypercholestérolémie ou du diabète ;
  • des médicaments qui réduisent le risque de caillots de sang (susceptibles de causer une crise cardiaque), tels :
    • l'AAS, ou acide acétylsalicylique, à faible dose (par ex. Entrophen et diverses autres marques) - ces médicaments peuvent réduire le risque d'une première crise cardiaque non fatale ainsi que le risque de mort pour les personnes ayant des antécédents de crise cardiaque ;
    • le clopidogrel (Plavix®) - son emploi peut réduire le risque d'une seconde crise cardiaque pour les personnes qui ont des antécédents de crise cardiaque ;
    • la warfarine (par ex. Coumadin®, et les produits génériques) - sa prise peut se combiner à celle d'autres médicaments destinés à réduire le risque de caillots de sang pour les personnes qui ont des antécédents de crise cardiaque.

Qu'est-ce qui nuit à une bonne gestion des médicaments ?

Bien que les médicaments jouent un rôle d'une importance majeure dans la prévention d'une crise cardiaque, un grand nombre de personnes ne prennent pas leurs médicaments conformément aux indications de leur médecin. Certaines personnes les oublient, d'autres en emploient moins ou plus que la dose prescrite, quelques-unes décident de les arrêter complètement. Les personnes qui commettent de tels écarts ne tireront pas pleinement parti des bienfaits de leurs médicaments.

Que dois-je faire pour mieux prendre en charge la gestion de mes médicaments ?

Vous pourriez essayer de tirer profit de ces petits conseils :

  • efforcez-vous de connaître votre médicament. Vous devriez savoir pour quelles raisons ce médicament vous a été prescrit, comprendre la façon dont vous devez l'employer et chercher à vous faire une idée des effets secondaires qui pourraient survenir. Posez des questions à votre médecin ou à un pharmacien pour plus de sûreté ;
  • intégrez sa prise à votre routine. Prenez votre médicament au moment où vous accomplissez une activité quotidienne. Ne manquez pas de vérifier auprès de votre pharmacien si l'emploi de ce médicament impose certaines précautions (par ex. la prise devrait se faire avec des aliments, à jeun, au coucher) et, si c'est le cas, choisissez une activité en harmonie avec ces exigences ;
  • simplifiez la prise de vos médicaments. Discutez avec votre médecin ou un pharmacien pour savoir ce qui pourrait favoriser votre observance thérapeutique et faciliter la prise régulière de vos médicaments ;
  • munissez-vous d'outils qui stimuleront votre mémoire. Demandez à votre pharmacien qu'il vous explique comment vous pourriez utiliser des outils comme les dosettes (des récipients divisés en compartiments destinés à une dose donnée), des plaquettes thermoformées ou des mécanismes d'alarme qui vous aideraient à vous souvenir de la prise de votre médicament ;
  • prenez note de vos résultats. Faites effectuer régulièrement les épreuves de laboratoires demandées par votre médecin. Lorsque vos résultats démontreront l'effet de votre médicament (par ex. l'abaissement de votre pression artérielle, de votre taux de cholestérol ou de sucre sanguin), ce sera une preuve évidente que votre médicament contribue « dans les coulisses » à réduire votre risque de crise cardiaque ;
  • formulez vos inquiétudes. Si vous vous faites du souci au sujet de votre traitement, votre médecin ou un pharmacien sera en mesure de vous donner des conseils.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-medicaments-au-bon-cur