Les options actuelles pour la fertilité

Il faut du courage pour faire face au défi de l'infertilité, et le traitement de cette affection dépend de sa cause.

Chez les hommes, l'impuissance ou l'éjaculation précoce peuvent provoquer l'infertilité. L'absence de spermatozoïdes peut être un autre facteur. Lorsque les femmes sont confrontées à  leur infertilité, les médecins commencent souvent le traitement en utilisant des médicaments de fertilité pour régulariser ou induire l'ovulation.

Parmi les médicaments fréquemment prescrits, on compte :

  • le citrate de clomiphène – ce médicament induit l'ovulation chez les femmes qui sont atteintes de dérèglements de l'ovulation ;
  • les gonadotrophines humaines de femmes ménopausées – on peut injecter ce médicament aux femmes qui n'obtiennent pas spontanément d'ovulations pour stimuler leurs ovaires directement ;
  • l'hormone folliculo-stimulante (FSH) – ce médicament stimule les ovaires, ce qui permet d'obtenir des follicules ovariens matures.

L'injection de médicaments de fertilité peut augmenter le risque de grossesses multiples de façon directe. Les médicaments de fertilité que l'on prend par la bouche sont également susceptibles d'augmenter ce risque, mais, en général, à un taux grandement réduit.

Certaines interventions chirurgicales représentent également une alternative viable pour le traitement de l'infertilité chez les femmes. On peut fréquemment réparer chirurgicalement des irrégularités décelées dans les trompes de Fallope. Si l'endométriose contribue à l'infertilité, il se peut que votre médecin vous traite avec un traitement stimulant l'ovulation. La FIV (fécondation in vitro) représente une autre option si l'endométriose est la cause du problème.

Cela pourra vous étonner, mais moins de 5 % des couples infertiles utilisent la FIV comme option de traitement. La FIV peut aider ces patients à concrétiser leur rêve de chérir un enfant. Cette technique nécessite le retrait d'un œuf, la fécondation dans une plaquette de laboratoire et le transfert à l'intérieur de l'utérus.

Quel est le taux de succès de la FIV ? D'après les dernières données de la Société canadienne de fertilité et d'andrologie, le taux de naissances vivantes par cycle est d'environ 27 %.

Votre spécialiste de la fertilité vous guidera à travers le grand nombre d'options possibles pour vous aider à déterminer ce qui convient le mieux à votre famille. Avant de consulter un spécialiste, vous trouverez peut-être utile, comme beaucoup d'autres, de passer en revue les derniers renseignements sur les traitements de fertilité.

Bien qu'il vous faille être courageuse pour faire face aux défis de fertilité, il est réconfortant de savoir que vous n'êtes pas seule. Votre spécialiste de la fertilité est outillé pour vous aider tout le long de votre parcours – dévoué comme vous à votre nouveau départ.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Grossesses-multiples-fausses-conceptions-sur-la-fertilite