Les options de traitements pour le rhumatisme psoriasique

Si vous avez reçu un diagnostic de rhumatisme psoriasique, vous voudrez connaître les choix de traitements possibles. Votre médecin ou votre spécialiste établira avec vous l'approche thérapeutique qui vous conviendra le mieux. L'objectif du traitement est de diminuer la douleur et l'enflure des articulations, de tout faire pour maintenir une capacité de mouvement maximale, et aussi de prévenir, dans la mesure du possible, la survenue d'autres dommages.

Le rhumatisme psoriasique peut être traité à l'aide de médicaments, d'exercice, de soins de la peau, d'applications de chaud et de froid, de techniques de relaxation, ou de la chirurgie.

Médicaments : les AINS. Votre médecin peut vous recommander de prendre des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) pour aider à diminuer la douleur, l'enflure et la raideur des articulations. Certains AINS sont en vente libre (ASA et ibuprofène, par exemple) mais la plupart sont vendus sur ordonnance seulement. Votre médecin et vous devrez déterminer lequel de ces médicaments vous apporte le plus de soulagement tout en causant le moins d'effets secondaires (notamment des problèmes d'estomac).

Médicaments : les ARAL (agents rhumatismaux à action lente). Ce type de médicaments peut être recommandé en présence d'un rhumatisme psoriasique avancé. Ils soulagent l'inflammation des articulations. Leur plein effet peut prendre des mois avant de se faire sentir, mais on peut les combiner avec des AINS. Le groupe des ARAL comprend le méthotrexate, la sulfasalazine, les sels d'or, l'hydroxychloroquine et l'azathioprine. Ils peuvent entraîner des effets secondaires comme des aphtes de la bouche, de la diarrhée et des nausées. Les corticostéroïdes par voie orale peuvent être pris pendant un temps limité pour soulager l'inflammation; les corticostéroïdes en injection dans les articulations (et autour) peuvent également avoir des résultats bénéfiques.

L'exercice physique : l'exercice est important pour conserver la mobilité de vos articulations et leur éviter de plus grands dommages. Une articulation qui n'est pas utilisée va se rouiller et les muscles alentour s'affaibliront, entraînant de nouveaux problèmes. Conserver la mobilité de vos articulations doit être une de vos priorités. Parlez avec votre médecin pour mettre en place avec lui une routine d'exercices. Il pourra vous recommander des exercices spécifiques qui vous aideront à gérer et à améliorer votre condition.

Soins de la peau : les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique doivent accorder des soins particuliers à leur peau, à cause du lien étroit entre leur maladie et le psoriasis. Pour en savoir plus à ce sujet, voyez : « Le Psoriasis : comment gérer et éviter les poussées ». La thérapie par la lumière ou PUVAthérapie (psoralène plus rayons ultraviolets A) est utilisée dans le traitement du rhumatisme psoriasique, en association avec d'autres médicaments.

Applications de chaud et de froid : la plupart d'entre nous savent que l'application de chaleur peut soulager des muscles endoloris et que l'application de froid peut empêcher une enflure de se développer. Les mêmes principes s'appliquent pour soigner la douleur et le gonflement causés par le rhumatisme psoriasique. L'application de chaleur (un coussin chaud, ou une douche chaude) peut aider à la relaxation des muscles autour d'une articulation douloureuse et améliorer la circulation localement. L'application de froid (par exemple un sac de pois congelés) aide à la constriction des vaisseaux sanguins et contribue à réduire la douleur et l'enflure. Parlez avec votre médecin avant d'employer ces moyens afin de vous assurer qu'ils sont sans danger pour vous.

Techniques de relaxation : en soulageant la tension, la relaxation aide à réduire la douleur des muscles autour des articulations sensibles, mais elle peut également vous permettre de modifier la perception que vous avez de votre condition. Chacun a sa méthode de relaxation préférée. Pour les uns c'est une promenade dans un parc, pour les autres une heure de solitude, ou un moment de prière ou de méditation.

Chirurgie : la chirurgie de remplacement peut être une option pour les personnes dont les articulations ont été gravement endommagées par le rhumatisme psoriasique. Elle consiste à remplacer une articulation abimée par une autre, artificielle mais en état de marche.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Psoriasis-Tout-sur-le-rhumatisme-psoriasique