Les phytochimiques

Nous entendons beaucoup parler de « superaliment » dernièrement. Un jour ce sont les bleuets. Le lendemain, c'est l'açaï. Puis c'est le tour des noix et des graines de lin, du thé vert, des brocolis et des avocats. Une véritable procession d'aliments nutritifs, certes, mais de quelle façon un aliment est-il « super »? Guérit-il une affection? Vous donne-t-il plus de forces ou de bon sens? Vous permet-il de courir plus vite ou de vivre plus longtemps?

Vous apprendrez sans trop de surprise qu'aucune définition formelle de « superaliment » n'existe. Ceci dit, les aliments riches en phytochimiques semblent être ceux qui sont le plus souvent cités pour leurs « super » bienfaits pour la santé. Les comestibles qui figurent sur la liste des aliments riches en phytochimiques sont les fruits, les légumes, les céréales, les légumineuses, les noix et les tisanes.

Les phytochimiques sont quelquefois appelés phytonutriments. C'est parce que les phytochimiques sont des nutriments dont les plantes ont besoin, mais ils ne se classent pas parmi les nutriments classiques (comme les vitamines et les minéraux) qui sont indispensables au maintien de la vie humaine. Il existe une théorie selon laquelle nous nous approprions la protection que les phytochimiques confèrent aux plantes en mangeant ces plantes.

Parlons de la tomate, par exemple. Un phytochimique spécifique aux tomates, le lycopène, protège ces plantes du dommage qui pourrait advenir durant la photosynthèse. Et, des études ont montré que les hommes qui mangeaient davantage de tomates et de produits dérivés de la tomate ont des chances d'avoir un plus faible risque de cancer de la prostate. D'autres phytonutriments ont été loués pour leurs vertus d'antioxydants, de défenseurs de la santé du cœur, de stimulants de la fonction immunitaire et de tueurs de cancer.

Mais les preuves que ces phytonutriments méritent d'être applaudis pour leurs « super » bienfaits demeurent plutôt minces. Pour les personnes dont l'alimentation comporte une abondance de fruits, de légumes, de céréales et de légumineuses, les phytochimiques font partie intégrante d'une combinaison complexe de nutriments.

Existe-t-il un ingrédient magique qui permette de résoudre le mystère de la bonne santé? Ou le plus grand bienfait réside-t-il dans la consommation de superaliments contenant des phytonutriments sous leur forme naturelle? C'est difficile à dire. Mais si l'on se fie aux résultats des études, vous tireriez le maximum de votre budget nutritionnel en mangeant vos phytonutriments plutôt qu'en les prenant sous forme de supplément. C'est également ce que recommande la majorité des nutritionnistes.

Poursuivez votre lecture et apprenez-en davantage sur quelques autres phytochimiques – les caroténoïdes, les flavonoïdes et les phytoestrogènes – qui se trouvent en abondance dans des aliments bons pour la santé qui devraient déjà figurer dans vos menus!

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Dou-vient-le-super-de-superaliment