L'expérience de Marie : Conseils aux parents atteints de SP

Marie*, 37 ans, doit composer avec la SP depuis 5 ans. Lorsque ses fils Nicolas et André ont commencé l'école il y a quelques années, Marie avait de la difficulté à surmonter le stress de la rentrée. Au lever, la famille était complètement désordonnée : Marie se dépêchait à habiller ses garçons et à les pousser vers la porte tout en préparant ses affaires pour partir au travail. Les travaux scolaires n'étaient pas faits à temps et, compte tenu de sa fatigue, Marie avait du mal à mener de front l'école et les activités parascolaires des enfants. Ayant l'impression d'avoir perdu complètement le contrôle, Marie a décidé de faire quelques changements pour reprendre les choses en main.

Avant le début de l'année scolaire, Marie va à l'école pour rencontrer les enseignants de ses fils. Elle demande la liste des fournitures scolaires, une copie des règlements concernant les vêtements d'école, le comportement et l'horaire des classes. Elle obtient aussi le numéro de téléphone de l'école afin de pouvoir signaler un retard, le cas échéant.

Une semaine avant la rentrée, Marie aide sa famille à adopter un nouvel horaire. Désormais, ses deux fils se lèvent et se couchent à la même heure tous les jours. Ils savent qui prend sa douche le premier et le temps qu'ils disposent pour chaque activité du matin.

Pour réduire le stress du matin, Marie prend le temps de s'organiser la veille au soir, sortant ses vêtements, préparant les boîtes à lunch et les sacs d'école. Elle aura moins à faire le lendemain au lever. Pour éviter de se surmener, elle demande aux garçons de l'aider à préparer leur dîner et les vêtements d'école.

De plus, elle discute avec ses deux fils de leurs activités parascolaires, leur disant de laisser tomber celles auxquelles ils ne tiennent pas vraiment. Du coup, leur horaire devient plus simple à gérer.

Ensuite, Marie réorganise ses activités en tenant compte de sa maladie. Elle choisit le moment où elle est le plus éveillée et détendue pour aider ses enfants dans leurs devoirs scolaires. Grâce à un réseau de covoiturage avec d'autres parents, elle n'est plus obligée à conduire les garçons à l'école et aux activités parascolaires tous les jours - du temps et de l'énergie qu'elle se garde pour la supervision des travaux scolaires et les tâches ménagères.

Que pouvons-nous tirer de l'expérience de Marie ? Vous pouvez aussi vaincre le stress de la rentrée si vous amenez votre famille à s'organiser le matin, planifiez en tenant compte de vos symptômes de SP et demandez la participation de vos proches, y compris vos enfants.

 
* Les situations rapportées dans cet article sont des cas fictifs, construits à partir de l'expérience combinée de différentes personnes atteintes de SP.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Sclerose-en-plaques-Rentree-scolaire