L'infertilité est-elle très répandue?

Vous ne connaissez peut-être pas personnellement des couples qui ont de la difficulté à concevoir. C'est probablement parce que ces couples ont décidé que leur lutte contre les enjeux de la fertilité était une affaire privée. Mais nous entendons souvent parler des difficultés des couples célèbres aux prises avec les enjeux de la fertilité. Alors, l'infertilité est-elle très répandue?

Les problèmes de fertilité et d'infertilité sont peut-être plus courants que vous ne l'imaginez. Une étude récente montre qu'au Canada 11,5 % à 15,7 % des couples sont aux prises avec l'infertilité. Ces statistiques pointent à presque 1 couple sur 6. Alors, vous voyez, il est très possible que vous connaissiez personnellement quelqu'un qui est touché par l'infertilité.

Qu'est-ce que l'infertilité?

En général, l'infertilité se définit comme l'incapacité de concevoir après avoir eu des rapports sexuels régulièrement et sans protection pendant 1 an quand une femme est âgée de moins de 35 ans, ou 6 mois quand une femme est âgée de 35 ans ou plus.

Mais il y a souvent eu des variations dans les critères de la définition de l'infertilité quand les chercheurs se sont rendu compte du grand nombre de couples qui étaient touchés par ce problème. La définition de l'infertilité s'inspire généralement de la situation d'une femme en âge de procréer qui ne parvient pas à tomber enceinte bien qu'elle n'utilise aucune forme de contraceptif. Certaines études se baseront sur l'absence de contraceptifs tandis que d'autres tiendront également compte de la régularité des rapports sexuels non protégés. Les études examinent souvent les cas d'infertilité actuels (c.-à-d. votre difficulté à concevoir à l'heure actuelle) par opposition aux cas dans la vie (par ex. de la difficulté à concevoir à un moment donné).

Comment le taux d'infertilité a-t-il changé au cours des années?

Quelle que soit la définition consultée, il semble bien que le nombre global des personnes faisant face à des problèmes de fertilité s'est accru au cours des années. En 1984, on estimait que le pourcentage des couples ayant des problèmes de fertilité se situait à 5,4 %. En 1992, ce nombre s'élevait à 8,5 %. Et aujourd'hui, on en estime la prévalence (le nombre total de couples atteints d'infertilité) à 15,7 %.

Parmi les couples dont la partenaire féminine est âgée de 40 ans à 44 ans, le taux d'infertilité oscille entre 14,3 % et 20,7 %. Il y a environ 30 ans, en 1984, ce nombre ne représentait que 4,6 %.

Et bien que l'on puisse s'attendre à ce que l'avancement en âge des femmes s'accompagne d'une augmentation du taux d'infertilité, la tendance à la hausse des taux d'infertilité ne touche pas exclusivement les femmes plus âgées. En 1984, les couples dont la partenaire féminine était âgée de 18 ans à 29 ans observaient un taux d'infertilité de 4,9 %. De nos jours, les couples qui appartiennent à ce groupe d'âge constatent un taux d'infertilité qui varie entre 7 % et 13,7 %.

Pourquoi les taux d'infertilité ont-ils monté? Cette élévation est partiellement liée à la tendance des femmes de fonder une famille plus tard (à une période de leur vie où elles sont moins fécondes). De nombreux facteurs ont contribué à cette tendance, y compris le mariage qui se contracte quand les partenaires sont plus âgés (ce qui retarde le moment où les femmes essaient d'avoir des enfants d'autant plus que la fécondité d'une femme décroît naturellement avec l'âge, surtout vers le milieu de la trentaine), des méthodes de régulation des naissances facilement accessibles (qui permettent aux femmes de différer une grossesse jusqu'à ce qu'elles se sentent prêtes à y faire face, ce qui signifie souvent lorsqu'elles ne sont plus jeunes) et l'entrée d'un plus grand nombre de femmes sur le marché du travail. Il faut dire toutefois que l'infertilité s'est aussi accrue parmi les couples qui appartiennent à des groupes d'âge plus jeunes. La diminution globale de la fertilité pourrait s'expliquer par l'augmentation des taux d'obésité et d'infections transmissibles sexuellement. D'autres facteurs de risque pourraient aussi contribuer à l'évolution de l'infertilité. Continuez votre lecture pour en savoir davantage sur les causes courantes d'infertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-plus-repandue-que-vous-ne-limaginez