Mangez pour avoir l'énergie de lutter contre la fatigue de la SP

Un grand nombre de personnes atteintes de SP souffrent de fatigue. Savez-vous que votre niveau d'énergie dépend non seulement de vos aliments mais aussi du moment où vous les consommez ? Voici comment vous pouvez adapter vos habitudes alimentaires de façon à composer avec la fatigue.

Que devriez-vous manger ?

Si vous n'obtenez pas assez de nutriments et de calories, vous ressentirez de la faiblesse et de la fatigue. Quelle quantité choisir ? D'après Le guide alimentaire canadien pour manger sainement, voici l'apport qui répond à vos besoins quotidiens :

  • 6 à 8 portions de produits céréaliers (essayez qu'au moins la moitié des produits céréaliers que vous mangez soient des produits à grains entiers comme du pain de blé entier et du riz brun),
  • 7 à 10 portions de fruits et légumes,
  • 2 à 3 portions de lait ou de substitus laitiers (par ex. le fromage, le yogourt, les boissons de soya, le kéfir),
  • 2 à 3 portions de viandes maigres, de poisson, de viande de volaille ou de substituts de viande (par ex. les haricots, les œufs, les noix, les graines, le tofu).

Et n'oubliez pas l'eau ! La déshydratation peut miner votre énergie et entraîner d'autres symptômes comme la constipation et les maux de tête. Donc, pour que vos forces ne vous abandonnent pas, hydratez-vous suffisamment - buvez au moins 8 verres d'eau par jour.

Évitez d'utiliser un excédent de caféine pour rester vigilant. Trop de caféine pendant la journée vous privera d'une bonne nuit de sommeil. Et ce pourrait être le début d'un cercle vicieux. Évitez les collations sucrées et les desserts qui peuvent faire chuter votre taux de sucre sanguin plus tard, car vous ressentiriez de la fatigue, et même de l'épuisement.

À quel moment devriez-vous manger ?

Si vous voulez satisfaire vos besoins énergétiques, le moment auquel vous mangez compte autant que ce que vous mangez :

  • ne sautez pas le petit déjeuner. Vous pourriez vous sentir fatigué pendant toute la matinée ;
  • faites des repas plus petits et plus fréquents. Ciblez 5 à 6 repas quotidiens au lieu des 3 repas imposés par l'usage. De plus petits repas plus fréquents auront une action stimulatrice sur votre organisme à chaque fois que vous les prendrez. Vous pourriez vous sentir plus fatigué si vous faisiez des repas plus copieux ;
  • faites en sorte de manger quelque chose au moins toutes les 4 heures ;
  • parez à la chute énergétique en milieu d'après-midi en faisant une collation à base de protéines (prenez des noix ou du fromage).

Un apport suffisant en nutriments et en calories, des repas échelonnés sur toute la journée vous procureront plus d'énergie et un meilleur état de santé.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-la-nutrition