Ostéoporose : qui est touché?

Nous ferons tous de l'ostéoporose si nous vivons suffisamment longtemps. Étant donné que personne ne possède de boule de cristal pour prédire la durée de sa vie, nous devrions faire tout en notre possible pour assurer la solidité de nos os, afin de prévenir les chutes aussi longtemps que nous vivrons.

L'ostéoporose est très fréquente. On estime qu'à l'âge de 50 ans, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 8 feront de l'ostéoporose. Chaque année au Canada, entre 70 % à 90 % des 30 000 fractures de hanche sont associées à l'ostéoporose. Les hommes possèdent une masse osseuse plus élevée, de sorte que la perte osseuse met plus de temps à atteindre le niveau critique de fracture. Néanmoins, étant donné que le nombre d'hommes dépassant l'âge de 80 ans augmente, l'ostéoporose devient pour eux un problème de plus en plus fréquent.

Des recherches ont démontré que certaines personnes risquent davantage que d'autres de faire de l'ostéoporose.

Si plusieurs de ces risques s'appliquent à votre cas, vous voudrez sans aucun doute vérifier avec votre médecin quels sont les moyens de prévenir l'ostéoporose.

Les facteurs de risques irréversibles :

  • la génétique (antécédents familiaux)
  • le fait d'être une femme (l'ostéoporose touche davantage les femmes que les hommes)
  • l'âge (même si vous continuez de dire que vous avez 39 ans, votre masse osseuse diminue avec l'âge)
Les facteurs de risque réversibles liés au style de vie :
  • un régime alimentaire faible en calcium et en vitamine D
  • peu ou pas d'exercice
  • le tabagisme
  • l'excès d'alcool ( plus de 4 on /110 ml par jour)
  • un excès de stress émotionnel
  • un excès possible de caféine (plus de 4 tasses par jour)
  • un excès d'activité physique qui provoque une diminution de la masse corporelle
Les troubles de santé ou maladies qui augmente le risque d'ostéoporose :
  • anorexie mentale
  • calculs rénaux
  • maladie de la thyroïde (suractivité de la glande thyroïde ou excès de suppléments thyroïdiens)
  • utilisation de cortisone ou de prednisone (aussi, utilisation à forte dose de stéroïdes par inhalation pour le traitement de l'asthme)
  • anticonvulsivants (médicaments contre l'épilepsie)
  • maladie du foie ou des reins
Les troubles de santé chez la femme :
  • déficience en œstrogène (ablation chirurgicale des ovaires ou hystérectomie)
  • ménopause précoce (avant 46 ans)
  • cycles menstruels irréguliers
Les troubles de santé chez l'homme :
  • déficience en testostérone (insuffisance gonadale ou testiculaire) indiquée par le taux de testostérone mesurée tôt le matin (analyse sanguine)

Si vous constatez que certains de ces risques s'appliquent à votre cas, vous souhaiterez sans aucun doute apporter quelques changements simples à votre style de vie, subir un test d'ostéoporose ou encore entreprendre l'un ou l'autre des traitements offerts sur le marché.

Les antécédents familiaux, le fait d'être une femme, et le vieillissement constituent des indices majeurs de risque d'ostéoporose. Si vous possédez ces risques, un test de densité osseuse indiquera de manière plus exacte la présence d'ostéoporose, le cas échéant.

Les autres facteurs de risque d'ostéoporose énumérés dans le tableau devraient aussi être évalués et si possible modifiés, pour des raisons de santé. Chaque facteur de risque ajouté contribue à faire soupçonner la présence d'ostéoporose. Un facteur ou plus de risque devrait être une raison suffisante pour procéder à un test de densité osseuse.

John P. Wade, en collaboration avec medbroadcast.com

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/A-propos-de-losteoporose