Parlez avec votre médecin au sujet des ACN

Les anticorps neutralisants (ACN) peuvent poser problème lorsque l'état d'une personne traitée à l'interféron ne s'améliore pas, ou lorsqu'elle ne présente pas de symptômes ou d'effets secondaires de type grippal (ce qui indique qu'il y a moins d'interféron flottant librement pour effectuer le principal travail que l'on attend de lui). Les recherches dans ce domaine se poursuivent, car il existe encore beaucoup de mystères non résolus.

Parlez avec votre médecin. Si vous avez tous deux l'impression que vous ne réagissez pas bien au traitement, et si vous prenez de l'interféron depuis plus d'un an, une analyse sanguine pourrait révéler la présence d'ACN. Vérifiez avec votre médecin si cette analyse peut se faire dans un laboratoire de votre région. Si au contraire, vous réagissez favorablement au traitement, cette analyse n'est peut-être pas nécessaire. Si les ACN et leur influence éventuelle sur votre traitement vous préoccupent, parlez-en avec votre médecin. Il peut vous aider à décider si votre plan de traitement doit être modifié. En effet, pour déterminer quel est le meilleur plan de traitement dans votre cas, plusieurs facteurs doivent être pris en compte, notamment la production d'ACN, les effets secondaires, et l'efficacité générale du traitement quant au soulagement de vos symptômes.

Si vous devez vous soumettre à des analyses sanguines pour mesurer votre taux d'ACN, rappelez-vous que les niveaux d'anticorps d'une même personne fluctuent fortement au cours du temps. Il faut habituellement deux résultats positifs pour confirmer un diagnostic. Les ACN peuvent disparaître complètement après dix années de traitement. Les résultats peuvent varier de manière significative selon le laboratoire où les analyses ont été effectuées. C'est votre médecin ou spécialiste qui interprétera les résultats, notamment parce qu'il n'existe pas encore de directives bien établies quant à ce qu'il faut considérer comme des taux élevés, ou faibles, d'ACN.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-les-anticorps-neutralisants