Pour parler à votre enfant de la SP

Pourquoi parler de la SP à mon enfant?

Le choix du moment et de la façon de parler à votre enfant de la SP est une décision personnelle. Bien que des parents évitent d'en parler à leurs enfants parce qu'ils veulent les protéger, il y a de très bonnes raisons d'aborder ce sujet :

  • les enfants sont très perspicaces. Même si vous essayez de camoufler votre affection, votre enfant se rendra compte que quelque chose ne va pas. Ce que votre enfant imagine est souvent bien pire que ce qui se passe en réalité. Vous pouvez apaiser les inquiétudes de votre enfant en lui donnant des renseignements à la portée de son âge;
  • en informant votre enfant, vous allégez la tension que vous ressentez, et vous aidez les membres de votre famille à combattre la SP en équipe;
  • vous établissez un climat de confiance en parlant à votre enfant de votre affection.

Comment parler à mon enfant de la SP?

Comme chaque enfant est unique, vous devrez vous fier à votre propre jugement. C'est généralement une bonne idée d'aborder le sujet avec votre enfant peu après avoir reçu le diagnostic. Informé, votre enfant risquera moins de s'inquiéter de ce qui se passe. Mettez-vous à l'affût des signes provenant tant de votre enfant que des événements de la vie courante : si votre enfant semble soucieux ou pensif, s'il pose des questions, ou s'il remarque vos symptômes, ce pourrait être le moment propice pour aborder le sujet.

Qu'est-ce que je devrais lui dire?

Ne cherchez pas la formule magique – il n'y a pas une « bonne » façon de dire à votre enfant que vous avez la SP. Pensez à ce que vous voulez dire à l'avance. Vous pourriez consulter votre médecin ou contacter la Société canadienne de la sclérose en plaques (www.mssociety.ca) pour en savoir plus sur cette affection. N'oubliez pas ce qui suit.

Réconfortez votre enfant. Les enfants se demandent souvent si un parent atteint de SP est sur le point de mourir ou si la SP est contagieuse. Vous pouvez réassurer votre enfant en lui disant que ce n'est pas vrai. Dites à votre enfant que vos symptômes vous empêchent de faire certaines choses, mais que vous serez toujours un parent très présent dans sa vie.

Adaptez les renseignements que vous fournissez à l'âge et au niveau de maturité de votre enfant. De très jeunes enfants (moins de 3 ans) ne comprennent pas le concept de SP en tant que maladie, mais ils sont très sensibles à votre humeur, et c'est surtout la possibilité d'une séparation qui les inquiète. Des enfants âgés de 3 ans à 6 ans pourraient croire que la SP vous a été infligée pour vous punir d'une faute qu'ils ont commise. Rassurez-les en leur disant qu'ils ne sont pas fautifs. Des enfants plus âgés, (de 6 à 12 ans), comprendront le concept de SP en tant que maladie, et ils voudront probablement savoir ce qu'ils pourraient faire pour vous aider. Les adolescents pourraient craindre de ne pas pouvoir trouver le juste milieu entre les demandes de leur propre vie et de nouvelles responsabilités envers la famille. Laissez-les participer à la prise de décision des tâches dont ils pourraient se charger pour aider la famille, et encouragez-les aussi à mener une vie indépendante.

Attendez-vous à des réactions variées. Votre enfant pourrait ressentir des émotions très diverses quand vous lui annoncez votre nouvelle. Il pourrait avoir beaucoup de questions. Dans ce cas, efforcez-vous d'y répondre de votre mieux. Si vous ne connaissez pas la réponse à certaines questions, dites-le puis cherchez la réponse. Vous pourriez consulter votre médecin ou contacter la Société canadienne de la sclérose en plaques (www.mssociety.ca), afin d'obtenir des éclaircissements sur certaines questions. Si votre enfant ne vous pose pas de questions, demandez-lui ce qu'il pense de la nouvelle que vous venez de lui annoncer et ce qu'il ressent.

Vous pourriez vous procurer des livrets ou des vidéos sur la SP en rapport avec l'âge de votre enfant – renseignez-vous auprès du bureau de la SP le plus près de chez vous.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Parler-de-la-SP-aux-amis-et-a-la-famille