Prendre en main le sevrage de la nicotine

Vous avez pris la décision d'exclure la cigarette du reste de votre vie. Vous voici maintenant devant la partie la plus difficile, soit affronter éventuellement certains des symptômes ressentis par les personnes qui renoncent au tabac : la mauvaise humeur, les maux de tête et, le pire de tout, « les crises de nicotine » (des envies impérieuses de fumer une cigarette).

Le docteur Norman H. Edelman, médecin-conseil en chef de l'American Lung Association, explique à quoi il faut s'attendre pendant le sevrage de la nicotine.

Qu'est-ce que le sevrage?

Comme l'explique le docteur Edelman, « durant une courte période après l'abandon du tabac, vous ressentirez un malaise assez important parce que votre corps essaiera de surmonter 2 types de dépendance, soit :

  • physique : quand votre cerveau réagit au brusque manque de nicotine.
  • psychologique : votre esprit doit composer avec la fin des rituels liés à l'habitude de fumer, comme après un bon repas, ou le mouvement de la main vers la bouche. »

Quels sont les symptômes du sevrage?

Selon le Dr Edelman, les symptômes de sevrage les plus courants sont :

  • les envies impérieuses de fumer,
  • la faim,
  • des troubles du sommeil,
  • une mauvaise humeur,
  • la toux et des maux de gorge,
  • des étourdissements et des maux de tête,
  • de l'agitation,
  • de la difficulté à se concentrer,
  • de la fatigue.

« Le plus souvent, les personnes deviennent de mauvaise humeur et agitées, et elles ressentent des envies impérieuses de fumer une cigarette », ajoute le docteur Edelman.

Est-ce tout le monde qui ressent des symptômes de sevrage ?

« La plupart des personnes ont au moins 1 symptôme; cela dépend de la durée et de l'importance de leur dépendance », précise le docteur Edelman. Certaines sont moins touchées par les symptômes de sevrage, car « elles n'y prêtent pas beaucoup attention, par conséquent ils les gênent moins ».

Combien de temps dure le sevrage ?

« L'irritabilité et les envies impérieuses durent 1 semaine ou 2, répond le docteur Edelman, tandis que les habitudes qui étaient liées au tabagisme (fumer après les relations sexuelles, avoir les mains occupées) sont plus difficiles à perdre et peuvent prendre plusieurs semaines à disparaître, voire des mois. »

Comment puis-je faire face au sevrage ?

Le docteur Edelman conseille les 4 mesures ci-après :

  • respirer profondément – la respiration profonde vous aidera à vous détendre et à affronter les envies impérieuses de fumer;
  • boire de l'eau - l'eau élimine les toxines, et tenir un verre vous occupera les mains;
  • trouver des distractions - vous penserez moins à fumer si vous vous trouvez des activités. La marche, la lecture ou une séance de cinéma sont des activités idéales, tout comme l'exercice qui est bon pour le corps, vous occuper et vous remonte le moral;
  • persévérer - dites-vous d'une manière convaincante que peu importe la durée de votre envie de fumer, vous pouvez attendre qu'elle passe.

Comment puis-je m'empêcher d'abandonner?

Le docteur Edelman conseille de partager ce que vous vivez avec les personnes de votre entourage pour atténuer le stress engendré par le défi que vous relevez. Il recommande également de ne pas perdre de vue la récompense qui vous attend parce qu'il s'agit d'un gros lot. « Vous prolongez votre vie de plusieurs années, vous réduisez le risque d'avoir une affection pulmonaire ou cardiaque, vous améliorez la santé des personnes de votre entourage », fait-il valoir. « De plus, en cessant de fumer, vous améliorez considérablement votre qualité de vie. »

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lenvie-imperieuse-de-nicotine