Quand le diabète est du voyage

Les vacances sont perçues comme une période de détente. Mais à la pensée de transporter avec vous tout le matériel nécessaire au traitement du diabète pendant vos déplacements, vous pourriez sentir un certain accablement vous submerger. Ne laissez pas le diabète gâcher votre départ en vacances!

L'essentiel est d'escompter l'avenir et de prendre des dispositions en conséquence. Vous éprouverez peut-être le besoin de discuter avec votre médecin, ou votre pharmacien, du voyage que vous projetez : essayez d'obtenir une liste de vos médicaments (avec leurs noms générique et de marque), mettez-vous à jour dans vos vaccins pour votre pays de destination, et demandez au médecin une lettre confirmant la nécessité de transporter les médicaments et le matériel liés au traitement de votre diabète. Cette lettre est importante, étant donné que des transporteurs aériens et certains pays sont susceptibles d'exiger ce type de document pour que vous puissiez apporter le matériel lié au traitement du diabète, y compris les lancettes et les aiguilles. Vous pourriez trouver utile de vous munir de documents ou d'une pièce d'identité (comme un bracelet d'identification MedicAlert) apportant des éclaircissements sur le trouble médical qui vous touche. Ce serait peut-être aussi une bonne idée de causer avec vos équipes soignantes du décalage entre les fuseaux horaires et de son effet sur la prise de vos repas et de vos médicaments, surtout si vous employez de l'insuline.

Dressez la liste des articles à mettre dans vos bagages. Répartissez vos médicaments antidiabétiques et votre matériel thérapeutique entre plusieurs sacs. N'oubliez pas de glisser une partie de vos médicaments dans votre bagage à main, au cas où vos bagages enregistrés seraient retardés ou égarés. Si vous prenez l'avion, et si la gestion de votre diabète repose sur l'insuline, ne manquez pas de placer ce médicament dans votre bagage à main et non pas dans vos bagages enregistrés où il risquerait d'être exposé à des températures extrêmes dans la soute de l'avion. Il est important d'emporter une quantité de médicaments antidiabétiques et de matériel thérapeutique plus que nécessaire à la durée du voyage pour pouvoir fonctionner malgré une perte, un vol ou un changement d'itinéraire inévitable.

En plus de vos médicaments antidiabétiques, emballez des produits pharmaceutiques pouvant soulager les maux qui importunent fréquemment les voyageurs comme une indigestion, le mal des transports, une diarrhée, des courbatures et une douleur. Bien que vous soyez en vacances et à une certaine distance de votre routine normale, ce n'est vraiment pas une raison pour négliger votre activité physique. N'oubliez pas d'emporter votre équipement de gymnastique, en particulier des tenues de conditionnement physique et des chaussures de course à pied confortables.

Si vous voyagez en avion, vous jugerez probablement utile de consulter les sites Web ci-après Voyage et tourisme et Administration canadienne de la sûreté du transport aérien. La dernière mise à jour vous procurera les renseignements sur les articles permis dans vos bagages de cabine et vos bagages enregistrés. Prévoyez arriver à l'aéroport bien avant l'heure de départ de votre avion au cas où votre matériel d'autosurveillance du diabète serait soumis à une fouille au point de contrôle de sûreté. Consommez beaucoup de liquides pendant toute la durée de votre vol – choisissez l'eau plutôt que des boissons à base de caféine et d'alcool qui pourraient avoir un effet déshydratant. Puisque la faim peut se manifester inopinément, pensez aussi à vous approvisionner en collations santé. Vous ne voulez pas que votre taux de sucre baisse trop (et entraîne des symptômes d'hypoglycémie). Parmi les collations de choix, on retrouve les craquelins, le muesli, le mélange montagnard et les fruits secs.

Durant le vol, saisissez les occasions de vous lever, de vous étirer et de faire quelques pas dans les couloirs. De simples étirements pratiqués depuis votre siège aideront aussi à faciliter la circulation sanguine. Évitez de croiser les jambes – cette pose aussi convenable soit-elle risque de limiter le débit sanguin dans vos jambes. Et portez des chaussures confortables, car les vols en altitude peuvent provoquer un gonflement des pieds. Restez fidèle à votre horaire habituel de prises de collations, repas et médicaments au cours de vos voyages aériens, et vous serez en mesure de continuer à exercer une bonne maîtrise de votre diabète durant vos déplacements.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vie-saine-en-mode-diabete