Quel est le mode d'action des médicaments biologiques ?

Les médicaments biologiques sont un nouveau type de traitement médicamenteux du psoriasis fabriqué à partir de protéines produites par des cellules vivantes (humaines et animales). Les médicaments biologiques ciblent la cause sous-jacente du psoriasis. En effet, ils agissent sur des régions précises du système immunitaire qui sont hyperactives chez les gens souffrant de psoriasis. Certains médicaments biologiques agissent en empêchant l'activation et/ou le déplacement vers la peau des lymphocytes T, un facteur important contribuant à l'apparition du psoriasis, ou en réduisant le nombre de lymphocytes T activés. Les médicaments biologiques peuvent agir également en bloquant les messagers du système immunitaire qui jouent un rôle dans la prolifération de cellules cutanées.

Qu'est-ce qui différencie les médicaments biologiques des autres traitements du psoriasis? La plupart des médicaments oraux contre le psoriasis agissent en ralentissant l'activité du système immunitaire en général - ce qu'on appelle l'immunosuppression. Cet effet peut augmenter les risques d'infection ou de dommages au foie ou aux reins. Les médicaments biologiques sont différents dans la mesure où ils n'affectent que les parties hyperactives du système immunitaire. Cela signifie que comparativement aux immunosuppresseurs, le risque d'infections et d'effets secondaires touchant d'autres organes est potentiellement inférieur.

Il existe une autre différence importante entre les médicaments biologiques et les autres traitements du psoriasis. Les effets des médicaments biologiques bloquant les lymphocytes T responsables du psoriasis peuvent perdurer, même après l'arrêt du traitement. La disparition des symptômes, même après l'arrêt du traitement, est appelée « rémission ». Cela signifie que les personnes atteintes de psoriasis peuvent prendre congé de leur médicament - ce qu'on appelle une « fenêtre thérapeutique ». Avec les autres types de médicaments anti-psoriasis, les symptômes peuvent réapparaître après l'interruption du traitement. Quand il faut utiliser continuellement un médicament pour tenir en échec les symptômes, on appelle ce mécanisme la « suppression ».

L'alefacept est le premier médicament biologique vendu au Canada pour le traitement du psoriasis. On l'utilise pour les patients atteints de psoriasis en plaques d'intensité modérée à grave qui sont candidats à la photothérapie ou au traitement général. On croit que le médicament agit en empêchant l'activation des lymphocytes T et en diminuant le nombre de lymphocytes T activés. L'alefacept est administré par injection intramusculaire (dans un muscle), une fois par semaine pendant 12 semaines, suivi par une fenêtre thérapeutique d'au moins 12 semaines. Environ 7 personnes sur 10 remarquent une amélioration significative des symptômes après 2 périodes de traitement. Les bienfaits se prolongent souvent pendant environ 7 à 8 mois après l'arrêt du traitement, ce qui signifie qu'il est possible d'accorder au patient de longues périodes de fenêtre thérapeutique. Pour plus d'information sur les biologiques, contactez votre dermatologue.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Psoriasis-mode-daction-du-traitement