Quel rapport y a-t-il entre la vitamine D et le risque de SP ?

Depuis un certain nombre d'années, on sait que les personnes qui vivent plus près de l'équateur ont moins de risque d'être atteintes de la SP que celles qui vivent plus loin de l'équateur. Près de l'équateur, les personnes sont plus exposées au soleil et l'exposition au soleil est nécessaire pour la production de vitamine D. Du fait de ce rapport de cause à effet, les chercheurs ont décidé d'examiner la possibilité pour la vitamine D de protéger de la SP.

Une étude américaine a été conçue pour examiner les effets de la vitamine D sur le risque de SP chez plus de 187 000 infirmières participant à la Nurses' Health Study. Les chercheurs ont découvert que les femmes qui avaient pris quotidiennement des compléments en vitamine D contenant au moins 400 UI (unités internationales) avaient 40 % moins de chances d'être atteintes de la SP que les femmes qui n'avaient pas pris de compléments en vitamine D.

Mais comment fonctionne la vitamine D pour réduire le risque de SP? On ne le sait pas très bien encore. Il se peut que la vitamine D empêche les cellules du système immunitaire d'attaquer la couche de myéline des nerfs (ces attaques entraînent une atteinte nerveuse ainsi que les symptômes de la SP).

Que signifient les résultats de cette étude pour vous? Avant tout, n'allez pas acheter les compléments en vitamine D fortement dosés. La dose de vitamine D recommandée par Santé Canada est de 600 à 800 UI par jour. La quantité de vitamine D nécessaire pour obtenir un résultat bénéfique dans l'étude était d'au moins 400 UI par jour. Cela signifie que vous pouvez bénéficier de cette quantité de vitamine D grâce à un régime alimentaire équilibré, complété par une multivitamine par jour (si votre médecin vous le conseille). Si vous n'êtes pas atteint de SP, prendre 400 UI de vitamine D par jour peut réduire votre risque de contracter la maladie. Si vous êtes atteint de SP, cette étude ne fournit pas d'informations sur la possibilité pour la vitamine D de vous aider. Toutefois, prendre suffisamment de vitamine D est bon pour votre état de santé général.

Cette étude soulève par ailleurs de nombreuses questions en vue de recherches futures. La vitamine D réduit-elle aussi le risque de SP chez les hommes? La vitamine D peut-elle aider à traiter les symptômes de la SP ou à diminuer la progression de la maladie chez les personnes déjà atteintes? Quel rôle jouent d'autres vitamines dans la prévention ou le traitement de la SP? À quel âge vaut-il mieux commencer à prendre de la vitamine D? De plus petites doses de vitamine D pourraient-elles aussi être efficaces? L'objet de cette étude n'était pas de répondre à ces questions; c'est pourquoi de plus amples recherches sont nécessaires.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vitamines-mineraux-et-SP