Relever les défis

La capacité d'adaptation est durement éprouvée à l'annonce du diagnostic de SP. Il est normal de ressentir désespoir, peur et appréhension. À ce stade, l'introspection peut vous révéler des espoirs et des rêves qui donneront à votre vie un sens et une importance renouvelés. Lorsque la maladie perturbe vos habitudes et votre santé, vous sentez le besoin de réévaluer ces aspirations.

La SP est une maladie chronique qui peut s'aggraver avec le temps. Le fait de devoir s'adapter à des changements progressifs peut susciter peur et anxiété, des réactions parfaitement normales, et souvent salutaires, face à l'inconnu. Lors de l'adaptation à ces nouveaux défis, vous découvrez en vous des forces nouvelles. Vous savez, par exemple, quelles questions poser, et vous comprenez comment modifier les comportements pessimistes et mieux composer avec la maladie. Cette transformation vous permettra à l'occasion de modifier vos objectifs « en faisant la paix » avec la maladie.

 

Ce texte s'inspire d'un article de Sheryl Clarke, B Sc. NU, Inf. aut., publié dans le numéro Compass de l'hiver 2003.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Faire-face-aux-defis-de-la-SP-avec-espoir