Santé intestinale et immunité - Y a-t-il un lien ?

Santé intestinale et immunité - Y a-t-il un lien ?

Santé intestinale et immunité - Y a-t-il un lien ?

Par Elyse Therrien RD
Elyse Therrien est une diététiste professionnelle qui travaille pour Les Compagnies Loblaw Ltée.

Avec la saison des rhumes et des grippes qui approche à grands pas, vous êtes peut-être en train de sortir les suppléments de vitamine C et de zinc pour vous aider à combattre les virus. Vous oubliez peut-être de vous assurer que voire digestion soit en pleine forme. En fait, selon moi, la digestion semble se dégrader pendant les mois les plus froids, alors que les fêtes de fin d'année se multiplient et s'accompagnent de friandises et d'une alimentation excessive!

Pourquoi devriez-vous vous soucier de votre intestin lorsque vous envisagez de renforcer votre système immunitaire ? Vous serez peut-être surpris d'apprendre que votre tractus gastro-intestinal abrite le plus grand nombre de cellules immunitaires et microbiennes de l'organisme. Jusqu'à 70 % de votre système immunitaire se trouve dans votre intestin. Ces cellules immunitaires et microbiennes travaillent de concert non seulement pour favoriser une santé intestinale optimale, mais aussi une santé immunitaire optimale.

Comment savoir si mon intestin est en bonne santé ?
Pour répondre brièvement à cette question, il suffit de n'avoir aucun symptôme indiquant que votre intestin est en mauvaise santé. Cela signifie que vous ne souffrez pas régulièrement de constipation, de diarrhée, de ballonnements ou de gaz intestinaux. Il est normal de ressentir ces symptômes à l'occasion, mais lorsqu'ils deviennent réguliers, cela peut être le signe que quelque chose ne va pas.

La caractéristique d'un intestin sain est un microbiote varié (la communauté de micro-organismes qui vivent dans l'intestin), et la présence d'un bon équilibre de micro-organismes dans cette communauté. En d'autres termes, vous voulez beaucoup de "microbes" dans vos intestins, mais vous voulez le bon type de "microbes" qui vous aidera à combattre les indésirables. Contrairement à la population du pays, on ne peut faire un recensement exact de la population de notre intestin. Alors comment s'assurer d'avoir ce bon équilibre de micro-organismes intestinaux variés?

Nutrition et santé intestinale
La meilleure chose que vous puissiez faire pour votre intestin est de suivre un régime alimentaire sain, comprenant certains nutriments essentiels.

Probiotiques
Les probiotiques sont un terme générique désignant les nombreuses bactéries bénéfiques pour votre intestin. Il existe de nombreux types de probiotiques et les chercheurs n'ont fait qu'effleurer la surface de leurs nombreux avantages. Cela dit, nous savons que certains probiotiques offrent des avantages spécifiques à l'immunité. Il s'agit notamment de :
• Lactobacillus gasseri, CECT5714 ou PA16/8
• Lactobacillus acidophilus, 74-2 ou NCFM
• Lactobacillus casei, DN 114
• Bifidobacterium longum, SP07/3,
• Bifidobacterium bifidum MF 20/5

Les aliments fermentés
Une façon délicieuse d'inclure des probiotiques dans votre alimentation est d'y ajouter des aliments fermentés. Le premier aliment qui vous vient à l'esprit lorsque vous pensez " aliments fermentés " est probablement le yogourt, et vous avez raison! Le yogourt peut être une excellente source de probiotiques s'ils ont été rajoutés après la pasteurisation, un processus qui tue toutes les bactéries : les bonnes comme les mauvaises. Pour savoir si des probiotiques ont été ajoutés au yogourt après la pasteurisation, il suffit de rechercher la mention "cultures actives vivantes" sur l'étiquette.
Parmi les autres aliments fermentés qui ne vous viennent peut-être pas aussi rapidement à l'esprit, citons :
• Le kéfir, un produit laitier fermenté dont la texture est similaire à celle du yogourt à boire.
• la choucroute, le chou fermenté
• le kombucha, thé fermenté
• les légumes marinés

Fibres
Pensez aux fibres comme aux os des plantes ; c'est plus ou moins ce qui permet aux plantes de conserver leur forme rigide, tout comme les os constituent la charpente de notre corps. Plus une plante est proche de sa forme originale (c'est-à-dire moins nous la transformons), plus elle conserve de fibres. Non seulement les fibres aident à faire bouger les choses à partir du nombril (ce qui est également très important pour la santé des intestins), mais elles peuvent également favoriser une communauté saine de bactéries intestinales.

Prébiotiques
Il est important de se rappeler que les bonnes bactéries qui vivent dans votre intestin ne sont que cela : vivantes dans votre intestin. Comme tout autre être vivant, elles ont besoin de manger! Bien qu'il soit conseillé d'avoir une alimentation riche en fibres de toutes sortes (céréales complètes, légumineuses, légumes et fruits entiers), certaines fibres, appelées prébiotiques, sont connues pour nourrir les bactéries intestinales. Parmi les aliments courants riches en prébiotiques, citons les flocons d'avoine, les pois chiches, les lentilles, le chou frisé, l'oignon, l'ail, le poireau, l'orge, les noix de cajou, le pamplemousse et les graines de soja.

Qu'est-ce qui peut nuire à ma santé intestinale ?
Nous venons de passer en revue les multiples façons de favoriser la santé du microbiote intestinal. Qu'est-ce qui peut nuire à cette communauté de microorganismes dans votre intestin? S'alimenter d'une manière qui a l'effet inverse ! Le meilleur exemple est le régime occidental typique : des aliments hautement transformés, pauvres en fibres, riches en glucides simples et en graisses saturées. Tous ces éléments contribuent à la dysbiose, un déséquilibre des microorganismes de votre intestin en nourrissant les mauvaises bactéries, ou en nuisant aux bonnes bactéries.

La prise d'antibiotiques est un autre moyen d'avoir un impact négatif sur notre microbiote. N'oubliez pas que ces bactéries bénéfiques pour l'intestin sont en fait des bactéries, de sorte que parfois, une série d'antibiotiques peut annuler l'équilibre de la communauté des bactéries intestinales. Avez-vous déjà remarqué une augmentation des levures ou des selles molles après avoir pris ces médicaments ?

C'est le signe que vous avez perdu les bonnes bactéries comme les mauvaises! La meilleure chose à faire est de prendre des antibiotiques en suivant exactement la prescription de votre médecin. Ensuite, vous pouvez envisager d'augmenter votre consommation de probiotiques pendant cette période, ce qui contribuera à restaurer les bonnes bactéries, et non les mauvaises.

Que puis-je faire d'autre ?
L'intestin peut jouer un rôle important dans l'immunité. On parlera souvent de l'importance de dormir suffisamment, car c'est le moment où votre corps se restaure et combat les infections et les inflammations. Une autre recommandation courante est de faire de l'exercice régulièrement et de gérer le stress, car cela peut jouer un rôle dans le maintien de l'équilibre de la communauté de petites bêtes dans votre intestin. En plus de tout cela, il existe également plusieurs autres approches diététiques à adopter, comme s'assurer d'obtenir suffisamment d'antioxydants en mangeant une variété de légumes et de fruits de couleurs variées. Pour vous aider à faire le lien entre tous ces éléments, ou pour vous aider à démarrer, l'une des mesures les plus efficaces à prendre est de consulter une diététiste. Il vous aidera à démarrer avec des conseils pratiques que vous pourrez commencer à intégrer immédiatement !

Si vous souhaitez bénéficier du soutien d'un diététiste professionnel pour vous aider à créer un régime alimentaire optimal qui vous convienne parfaitement, les services d'un diététiste sont disponibles chez Shoppers Drug Mart. Visitez www.shoppersdrugmart.ca/dietitians et planifiez un appel gratuit de 15 minutes pour en savoir plus. 

Les renseignements fournis sont destinés à l'usage personnel, à la référence et à l'éducation seulement et ne visent pas à remplacer les conseils, le diagnostic ou le traitement d'un médecin. Veuillez consulter votre professionnel de la santé pour obtenir des renseignements précis sur des questions de santé personnelles. Veuillez noter que les services de diététistes ne sont actuellement disponibles qu'en Ontario. Veuillez contacter votre magasin pour en savoir plus. ®/TM 911979 Alberta Ltd. 2020 Shoppers Drug Mart Inc.

Références:
1. Jama HA, Beale A, Shihata WA, Marques FZ. The effect of diet on hypertensive pathology: is there a link via gut microbiota-driven immunometabolism? Cardiovascular Research. 2019;115(9):1435-47.
2. https://rd2rd.com/importance-of-gut-health-immune-health/
3. https://neurohacker.com/how-the-gut-microbiota-influences-our-immune-system
4. https://www.todaysdietitian.com/newarchives/060112p58.shtml#:~:text=Inside%20the%20gut%20are%20about,and%20protecting%20the%20GI%20barrier.
5. PEN: Practice-based Evidence in Nutrition (2011) ‘Tips for Staying Well During Cold and Flu Season
6. Hill C, Guarner F, Reid G, Gibson GR, Merenstein DJ, Pot B, et al. Expert consensus document. The International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics consensus statement on the scope and appropriate use of the term probiotic. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2014;11(8):506-14.
7. Gibson GR, Hutkins R, Sanders ME, Prescott SL, Reimer RA, Salminen SJ, et al. Expert consensus document: The International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics (ISAPP) consensus statement on the definition and scope of prebiotics. Nature Reviews Gastroenterology & Hepatology. 2017;14(8):491-502.
8. https://www.monashfodmap.com/blog/gut-health-immunity/
9. A. Hawrelak, S.P. Myers, Altern. Med. Rev. 9 (2004) 180–197.
10. https://www.nutritionist-resource.org.uk/memberarticles/antibiotics-the-effect-on-the-gut
11. https://www.trihealth.com/dailyhealthwire/living-well/healthy-eating/boosting-your-immune-system-through-diet-and-lifestyle
12. https://www.todaysdietitian.com/newarchives/060112p58.shtml#:~:text=Inside%20the%20gut%20are%20about,and%20protecting%20the%20GI%20barrier.

RETOUR AU BLOG DIÉTÉTISTE