Se rétablir et rester en sécurité tout en respectant la distanciation sociale

Rester sur la bonne voie tout en gardant une distance sociale

Il ne fait aucun doute que la pandémie de COVID-19 a eu un impact considérable sur notre vie quotidienne. La fermeture de nombreuses entreprises et lieux publics, ainsi que la vaste promotion à pratiquer la distanciation sociale et à rester chez soi autant que possible peut accentuer pour beaucoup de personnes des sentiments d’isolation et de stress. 

La distanciation sociale est essentielle pour contrôler la propagation du coronavirus. Cependant, il peut être particulièrement difficile de faire face à cette nouvelle normalité tout en essayant de se remettre d'une dépendance aux opioïdes. Nombreuses sont les personnes qui s'appuient sur les routines quotidiennes et les réseaux de soutien pour continuer leur rétablissement, mais l’accès à ces deux ressources a été fortement perturbé par la pandémie. 
Si vous vous remettez d'une dépendance aux opiacés, rappelez-vous qu'il est normal de ressentir du stress et de l’anxiété compte tenu de la situation actuelle. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux y faire face :

  • Occupez-vous : bien qu'il puisse être impossible de maintenir votre routine habituelle, le fait de vous occuper et de structurer votre journée vous aidera à réduire le stress, à faire face à l'ennui et à rester sur la bonne voie. Comme la plupart d'entre nous restent à la maison et que nous avons plus de temps libre, il s’agit d’un bon moment pour se lancer dans un nouveau hobby ou un nouveau projet.
  • Prenez régulièrement contact avec vos amis et votre famille : même si nous devons nous éloigner physiquement les uns des autres, vous n'êtes pas seul. Rester en contact avec les personnes de votre réseau de soutien est essentiel pour votre rétablissement, et encore plus important à l’heure actuelle. Essayez de rester en contact régulièrement en ayant des conversations vidéo en ligne ou des appels téléphoniques avec les personnes qui vous sont chères.
  • Obtenez de l'aide supplémentaire si nécessaire : prenez contact avec votre prestataire de soins de santé, car il pourra peut-être vous orienter vers des ressources fiables. De nombreux médecins, conseillers et thérapeutes sont en mesure de vous apporter leur soutien par le biais de rendez-vous virtuels ou téléphoniques. Il existe également de nombreux groupes de soutien en ligne, tels que Narcotiques Anonymes, auxquels vous pouvez vous joindre pour parler à d'autres personnes en voie de guérison qui peuvent vous donner des conseils et vous apporter leur soutien.

Les lois et les règlements sur la distribution de la méthadone et de la suboxone ont été récemment modifiés pour faciliter l'accès aux médicaments pour les personnes en isolement. De nombreuses cliniques proposent des rendez-vous par le biais de consultations virtuelles ou téléphoniques. Votre pharmacie peut également organiser la livraison de vos doses de méthadone ou de suboxone à votre domicile. Vous devez informer votre médecin et votre pharmacien si vous vous auto-isolez car vous êtes à haut risque en raison de problèmes médicaux sous-jacents, ou si vous pensez être atteint de la COVID-19.

Rester en sécurité pendant la pandémie

Si vous consommez activement des drogues, il est encore plus important à l’heure actuelle de pratiquer une consommation sûre. Outre les conseils d'hygiène générale que chacun doit suivre (p. ex., se laver régulièrement les mains, tousser dans ses manches, etc.), pensez à :

  • Minimiser le partage de votre matériel : ne partagez pas votre matériel d'injection ou vos ustensiles. Si vous le pouvez, assurez-vous d'avoir suffisamment de matériel pour 2 à 4 semaines afin de ne pas avoir à le partager ou à le réutiliser.
  • La propreté et à une bonne hygiène : nettoyez et désinfectez régulièrement les surfaces et le matériel qui fréquemment touchés avec des lingettes antimicrobiennes, de l'alcool ou de l'eau de javel. Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez des désinfectants pour les mains si vous êtes en déplacement et que vous n'avez pas accès à de l'eau et du savon.
  • Vous faire des amis : il est plus sûr de consommer des opiacés avec un ami que seul. Ayez en votre compagnie, une personne qui peut vous surveiller régulièrement et intervenir en cas d'urgence. Toutefois, pour éviter de vous transmettre le virus, restez à au moins 2 mètres (ou 6 pieds) de cette personne.
  • Être préparé : prévoyez un plan de secours au cas où vous ne pourriez plus vous procurer vos drogues auprès de votre fournisseur habituel. Si vous devez utiliser une nouvelle réserve, faites preuves de prudence.
  • Avoir un kit de naloxone à portée de main : assurez-vous que vous et les personnes qui vous accompagnent savez comment utiliser un kit de naloxone et reconnaître les signes d'une overdose. Vous pouvez vous procurer un kit de naloxone dans la plupart des pharmacies et des services de santé publique.

Il est normal de ressentir une variété d'émotions et de niveaux de stress pendant la pandémie de COVID-19. Il est important de pratiquer des stratégies d'adaptation positives et d'avoir des habitudes saines pour se rétablir et se protéger pendant ces moments difficiles.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Se-retablir-et-rester-en-securite-tout-en-respectant-la-distanciation-sociale