Si les mouvements périodiques des membres affectent votre sommeil

Les mouvements périodiques des membres en cours de sommeil (PLMS), comme les flexions des hanches et des genoux ou les coups de pied peuvent parfois réveiller les personnes atteintes de SP en sursaut. Parfois, les symptômes de PLMS ne sont pas aussi évidents. On peut observer une légère flexion ou mouvement de l'orteil et la personne peut ne pas remarquer l'interruption du sommeil. Et dans certains cas, ce sont les spasmes musculaires ou les fréquentes envies d'uriner qui interrompent le sommeil.

Si vous avez un conjoint ou un partenaire et que vous soupçonnez que le PLMS ou les spasmes musculaires dérangent votre sommeil, essayez de demander à la personne qui partage votre chambre si elle remarque des mouvements. Les personnes qui partagent notre lit se rendent souvent compte des mouvements nocturnes qui peuvent affecter le sommeil des deux personnes.

Si vous vous inquiétez au sujet du PLMS, consultez votre médecin ou spécialiste. Des traitements efficaces sont disponibles.

Pour en savoir plus
Les spécialistes du sommeil, comme les psychiatres, les psychologues et les neurologues se spécialisant en problèmes de sommeil, peuvent vous offrir de la documentation et du soutien. Si vos symptômes de SP sont assez bien contrôlés et que vous ne parvenez pas à régler ce problème de sommeil seul, demandez à votre médecin de vous référer à un spécialiste du sommeil.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Un-sommeil-de-qualite