Stress et sclérose en plaques

Nous connaissons tous des périodes de stress, mais les personnes atteintes de sclérose en plaques font face à des sources supplémentaires de tension : composer avec les symptômes, prendre des décisions au sujet des traitements et adapter ses activités en fonction de la maladie. Le stress est bénéfique dans une certaine mesure, car il stimule la motivation et entretient la vigilance, mais à l'excès, il devient néfaste pour la santé.

La relation entre le stress et la sclérose en plaques n'est pas encore bien définie. Bon nombre de personnes atteintes de sclérose en plaques remarquent que les symptômes s'aggravent en période de stress. À ce jour, les chercheurs n'ont pas réussi à déterminer si le stress aggravait effectivement la sclérose en plaques. On sait cependant que l'un et l'autre influent sur les émotions. Le stress a des conséquences différentes sur chaque personne atteinte de sclérose en plaques, puisque les symptômes et la gravité de la maladie varient beaucoup selon les individus et que chacun a sa propre façon de réagir aux tensions. Réduire le stress est évidemment bénéfique pour tous : sans guérir la maladie, certaines techniques permettent d'améliorer la santé globale et d'accroître le niveau d'énergie pour aider la personne atteinte à mieux composer avec son état.

Il faut apprendre à gérer le stress, cet élément incontournable de la vie. Sachez reconnaître vos propres réactions au stress, repérez les sources de tension dans votre quotidien et découvrez des stratégies qui vous permettront d'y faire face. Votre professionnel de la santé, vos amis et votre famille peuvent tous vous aider à composer avec le stress.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Stress-et-sclerose-en-plaques