Suis-je à risque ?

Le risque de NVPO varie grandement en fonction de la personne et du type de chirurgie.

On peut diviser les facteurs de risque en quatre catégories : caractéristiques personnelles, type de chirurgie, médicaments employés et facteurs postopératoires.

Certains groupes de personnes présentent un risque plus élevé de NVPO, dont les femmes, les non-fumeurs, les personnes anxieuses, les personnes ayant un surplus de poids et les gens qui ont déjà eu des NVPO ou des nausées matinales, ou qui ont déjà souffert du mal des transports.

Le type de chirurgie en cause et la région affectée jouent aussi un rôle dans la survenue des NVPO. Par exemple, le risque est plus élevé lorsque les interventions touchent les yeux, les oreilles, le nez, la gorge (par exemple lorsqu'on enlève les amygdales), les dents, les seins, l'utérus et les organes connexes (p. ex. : lors d'une hystérectomie, d'une stérilisation ou d'une dilatation-curetage) et l'abdomen (estomac, intestins et vésicule biliaire). D'autres types de chirurgie, comme la chirurgie plastique, la chirurgie orthopédique (comme le remplacement de l'épaule ou d'une articulation) et la laparoscopie, peuvent aussi être associés à un risque élevé de NVPO. (La chirurgie par laparoscopie est un examen consistant à pratiquer une petite incision à l'abdomen pour faire passer un instrument mince ressemblant à un télescope et muni d'une lumière à une extrémité pour l'observation et l'examen des organes dans la cavité abdominale.) Le risque augmente également avec la durée de l'intervention.

Les médicaments utilisés pendant et après une intervention peuvent aussi accroître le risque de nausées et vomissements. Par exemple, les anesthésiques administrés par inhalation sont associés à un risque plus important que les anesthésiques donnés par injection. L'emploi de narcotiques comme la morphine ou la codéine pour le soulagement de la douleur pendant et après l'opération peut aussi accroître le risque de nausées et de vomissements.

Les facteurs postopératoires (ce qui se produit après l'opération) ont aussi une influence sur le risque de nausées et vomissements, comme la déshydratation, l'anxiété et une mauvaise maîtrise de la douleur.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Nausees-et-vomissements-postoperatoires