Tout sur les perfusions

Une perfusion i.v. est une méthode qui permet d'introduire le médicament dans la circulation sanguine au moyen d'une injection lente, ou « goutte-à-goutte », dans une veine. L'abréviation « i.v. » correspond à intraveineuse, ce qui signifie « dans une veine ». Les perfusions i.v. sont utilisées pour les médicaments qui ne peuvent pas pénétrer dans la circulation sanguine d'une manière fiable par une autre méthode. Quelques médicaments contre la SP sont donnés par perfusion, notamment :

  • TysabriMD (natalizumab) - un traitement contre la SP qui est généralement utilisé par les personnes qui ne peuvent pas suivre d'autres traitements contre la SP ou pour qui d'autres traitements ne se sont pas avérés efficaces. Ce médicament est donné dans le but de diminuer le risque de récidives, ralentir l'évolution de l'incapacité et réduire le nombre et l'importance des dommages dans les zones du cerveau des personnes atteintes de la forme cyclique (poussées-rémissions) de la SP. Tysabri se donne en perfusion i.v. durant 1 heure, 1 fois toutes les 4 semaines.
  • Solu-MedrolMC (méthylprednisolone) - s'emploie pour soigner les récidives de la SP. Il agit en réduisant l'inflammation dans le cerveau. La durée de la perfusion dépend de la dose.

Étant donné que la plupart des cabinets médicaux ne sont pas équipés pour donner des médicaments par perfusion, les perfusions de médicaments contre la SP se font souvent dans des centres de perfusion pour la SP. Le personnel permanent de cette clinique spécialisée est constitué de médecins et d'infirmières ayant une expérience et des connaissances considérables dans le traitement de la SP et l'administration des perfusions.

Voici ce qui se passera habituellement durant une perfusion :

  • avant la perfusion, un professionnel de la santé passera en revue vos symptômes de SP, il vous posera quelques questions pour s'assurer que le médicament est toujours sans danger pour vous et qu'il vous convient encore, et il vérifiera vos signes vitaux (le pouls, la pression artérielle, la fréquence respiratoire et la température) ;
  • ensuite, vous vous assiérez sur une chaise confortable, une infirmière introduira une aiguille dans une veine d'un de vos bras et, le médicament sera injecté lentement dans la veine ;
  • durant votre perfusion, un professionnel de la santé vous surveillera et guettera les signes d'effets secondaires, de réactions allergiques ou de problèmes liés à la perfusion. Si vous vous sentez mal à l'aise, ou si vous remarquez des symptômes qui vous inquiètent, laissez-le savoir à votre professionnel de la santé ;
  • pendant votre perfusion, vous pouvez passer le temps à lire, à regarder la télé, à écouter de la musique ou à bavarder avec d'autres personnes recevant leurs perfusions au centre ;
  • après la perfusion, vous devrez rester au centre le temps nécessaire pour établir qu'aucune réaction inappropriée au médicament ne se manifeste.

La plupart des personnes touchées par la SP ont accès à une ligne de soutien sans frais consacrée à leur médicament. Elle leur permet d'obtenir des réponses à leurs questions sur le médicament et même sur l'auto-injection. Il se pourrait qu'il existe aussi des programmes de soutien élaborés pour vous offrir des renseignements supplémentaires sur la SP et le médicament que vous utilisez. Consultez votre médecin ou une infirmière pour savoir si une ligne de soutien sans frais est mise à la disposition des personnes employant votre médicament.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Donner-les-medicaments-contre-la-SP