Un conte de 3 injections

Afin que les médicaments contre la sclérose en plaques (SP) puissent agir comme il faut, ils doivent atteindre la circulation sanguine. La majorité des médicaments modificateurs de l'évolution de la SP, qui aident à ralentir l'affection, ne peuvent pas être pris par voie orale (par la bouche) parce que le corps les désintégrerait avant qu'ils puissent pénétrer dans la circulation sanguine.

Pour éviter ce problème, la majorité des médicaments sont donnés par injection (il faut noter qu'il existe des médicaments modificateurs de l'évolution de la SP qui sont pris par voie orale, par ex. GilenyaMD (fingolimod)).

Différents types d'injections sont utilisés pour introduire les médicaments contre la SP dans l'organisme :

Les injections sous-cutanées sont faites sous la peau. Le médicament traverse le tissu pour pénétrer dans la circulation sanguine. Une formation appropriée permet à bien des personnes d'apprendre à se faire ce type d'injection chez elles. Parmi les médicaments modificateurs de l'évolution de la SP donnés par injection sous-cutanée, on compte :

  • Betaseron® (interféron bêta-1b),
  • Copaxone® (glatiramère),
  • RebifMD (interféron bêta-1a, donné 3 fois par semaine).

Les injections intramusculaires sont faites dans un muscle. Le médicament est transporté dans la circulation sanguine par le sang approvisionnant le muscle. Les personnes qui reçoivent une formation appropriée peuvent se faire une injection intramusculaire chez elles. Parmi les médicaments modificateurs de l'évolution de la SP donnés par injection intramusculaire, on retrouve :

  • Avonex® (interféron bêta-1a, donné 1 fois par semaine).

Les perfusions intraveineuses (i.v.) sont des injections lentes, ou « goutte-à-goutte », faites directement dans une veine. Le médicament perfusé pénètre directement dans la circulation sanguine. Les perfusions i.v. sont faites dans un hôpital, ou dans une clinique, par un professionnel de la santé comme une infirmière ou un médecin. Parmi les médicaments modificateurs de l'évolution de la SP donnés par perfusion i.v., on retrouve :

  • TysabriMD (natalizumab).

Si votre médecin vous a prescrit un médicament contre la SP qui est donné par injection, assurez-vous que vous comprenez bien quelle sorte d'injection sera utilisée, comment et où elle sera faite et quels seraient les effets secondaires susceptibles de se manifester. Si l'idée de recevoir des injections vous met mal à l'aise, consultez la section intitulée « L'anxiété liée à l'auto-injection ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Donner-les-medicaments-contre-la-SP