Un nouveau traitement contre la SP : Tysabri

Qu'est-ce que Tysabri et comment agit-il ?

TysabriMC (le natalizumab) est un nouveau médicament contre la SP qui a récemment été mis sur le marché au Canada. C'est un médicament modificateur de l'affection, ce qui revient à dire qu'il ralentit l'évolution d'une affection.

Les personnes atteintes de SP ont un système immunitaire qui attaque les gaines de myéline, substance graisseuse qui protège les cellules nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. La myéline aide les cellules nerveuses à conduire l'électricité qui transmet les messages entre les cellules nerveuses. Quand la myéline est endommagée, les cellules nerveuses ne peuvent pas envoyer les messages convenablement, ce qui entraîne des difficultés pour marcher ainsi que des problèmes de coordination, des troubles de l'intestin, de la vessie, de la pensée et de la vision. Il en résulte aussi de la fatigue, de la douleur et de la spasticité.

Tysabri est une protéine synthétique qui contribue à empêcher les attaques du système immunitaire contre les gaines de myéline. Son action aide à ralentir l'évolution de la SP.

Quel est le mode d'administration de Tysabri ?

Tysabri entre dans l'organisme au moyen d'une perfusion intraveineuse qui se fait très lentement (elle dure approximativement 1 heure).

La perfusion est pratiquée 1 fois toutes les 4 semaines par un professionnel de la santé comme un médecin ou une infirmière. Elle a généralement lieu dans une clinique spécialisée en SP ou dans un centre de perfusion autorisé.

Les personnes prenant Tysabri seront observées attentivement durant la perfusion et l'heure qui suit, de manière à déceler les signes d'une réaction allergique et de les traiter avant que ces personnes ne quittent la clinique. Pour de plus amples renseignements sur l'innocuité de Tysabri, reportez-vous à la section « Des renseignements sur l'innocuité de Tysabri ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-du-neuf-dans-le-traitement