Vous n'avez pas à craindre l'énurésie nocturne

La meilleure façon d'empêcher les enfants de dormir, c'est de leur raconter des histoires d'horreur - et ils en sont très friands. Mais les histoires de fantômes, de monstres et de maniaques au masque de gardien de but qui sortent des bois ne sont que des bagatelles à côté de la peur ressentie par l'enfant qui vient de mouiller son lit.

L'histoire vraie suivante démontre combien il peut être stressant d'être un enfant qui mouille son lit au camp.

« Lorsque j'avais 12 ans, j'ai eu l'occasion de me rendre dans un camp où il fallait dormir pendant deux nuits. J'étais très excitée car la plupart de mes amies de l'école y allaient  et rien au monde ne m'aurait fait manquer cette occasion. Je savais que je mouillais mon lit mais, dans mon excitation, je n'y pensais pas et je m'imaginais même que je me serais probablement déjà débarrassée de ce problème au moment de l'excursion de camping. La semaine qui a précédé le camp a été cauchemardesque pour moi. La pensée que mes amies (ou, pire, que les autres jeunes filles de 12 ans de la classe) découvriraient mon secret me rendait extrêmement inquiète. Je ne voulais pas laisser savoir à mes parents que j'étais craintive parce qu'ils m'auraient probablement gardée à la maison et que je désirais vraiment aller au camp. Lorsque je suis arrivée au camp, je me suis promis de ne pas m'endormir, et ainsi, pendant les deux nuits je suis parvenue à rester éveillée jusqu'à 2 heures du matin avant de finalement perdre connaissance. Je n'ai heureusement pas mouillé le lit, mais tout le voyage a été gâché à cause de l'anxiété et du manque de sommeil.»

Parlez à votre enfant pour aider à réduire la crainte et l'anxiété qui accompagnent l'énurésie nocturne. Parlez à votre médecin des options de traitements qui peuvent aider votre enfant à empêcher les accidents nocturnes. Parmi les traitements possibles, on retrouve les alarmes contre l'énurésie nocturne, les traitements comportementaux, les techniques d'adaptation comme les couches et la restriction liquidienne avant le coucher et les médicaments.

Une bonne préparation fera toute la différence dans le plaisir que votre enfant ressentira au camp. Un sac de couchage supplémentaire muni de doublures absorbantes qui adhèrent à l'intérieur du sac peut aider votre enfant à conserver sa dignité. On peut simplifier les changements de sous-vêtements et des pyjamas en les conservant à l'intérieur du sac de couchage ou sous l'oreiller. Les courses vers les toilettes la nuit sont facilitées par la présence d'une lampe de poche à proximité.

Aidez à rendre le camping aussi agréable que possible cet été et préparez votre enfant à faire face à ces nouvelles aventures avec la confiance qu'une nuit au sec peut lui apporter.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Le-pipi-au-lit-Un-camp-dete-sans-SOS