Vous pouvez apprendre à maîtriser votre MICI !

Si vous êtes atteint de la maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse (aussi appelées « maladies inflammatoires chroniques de l'intestin » ou MICI), votre affection est-elle bien maîtrisée ? Si votre traitement soulage certains des symptômes d'une MICI, il se peut que vous désiriez répondre « oui ». Mais il est possible que votre MICI ne soit pas aussi bien maîtrisée qu'elle pourrait l'être.

Pour savoir si votre affection est vraiment bien maîtrisée, demandez-vous si vous avez ressenti l'un des signes d'alarme ci-après :

  • des symptômes associés à la MICI comme une constipation ou une diarrhée, des ballonnements ou des crampes abdominales;
  • la crainte de ne pas arriver à temps aux toilettes ;
  • une perte de poids (au moins 10 % de votre poids normal) ;
  • des modifications de vos habitudes alimentaires (qui n'ont pas été conseillées par un médecin ni un diététiste) ;
  • de la tristesse, de la frustration ou de la colère suscitée par votre MICI ;
  • de la difficulté à accomplir vos tâches habituelles à cause d'une MICI ;
  • des changements apportés à votre vie sociale à cause d'une MICI ;
  • un changement de votre capacité de travail provoqué par une MICI ;
  • une jouissance de la vie plus limitée en raison d'une MICI.

Si vous avez remarqué l'un de ces signes d'alarme, il se pourrait que votre MICI n'obéisse pas le mieux possible à votre traitement actuel.

Mais, bonne nouvelle, vous pouvez avoir raison de votre MICI ! Discutez avec votre gastroentérologue de la façon dont votre MICI vous touche. Vous pouvez utiliser les signes d'alarme précités pour amorcer la discussion. Votre gastroentérologue peut vous aider à trouver un traitement qui vous permettra de mieux maîtriser votre MICI.

Consultez également votre gastroentérologue si :

  • vous pensez souffrir d'effets secondaires provoqués par vos médicaments contre votre MICI ;
  • vous doutez de l'efficacité de votre traitement contre la MICI.

Préparez-vous à tirer le meilleur parti de votre rendez-vous chez le médecin. Notez la façon dont votre MICI vous touche, les traitements que vous avez essayés et les questions que vous pourriez avoir à propos de votre MICI et de sa prise en charge.

Pour maîtriser votre MICI autant que possible, il faut que vous sachiez quelles devraient être vos espérances en matière de traitement. Le traitement de la MICI a beaucoup évolué au cours des dernières années et il existe maintenant plusieurs options thérapeutiques. Certaines traitent les symptômes de l'affection, mais des traitements plus récents peuvent maîtriser l'affection elle-même et non pas simplement ses signes et ses symptômes. Si vous vous demandez si ces nouvelles formes de traitement seraient adaptées à votre état, discutez-en avec votre gastroentérologue.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vivre-avec-une-MICI