Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

  • Articles
  • Induction de l'ovulation (IO) : les données essentielles

    © 1996-2014 MediResource Inc.

    L'induction de l'ovulation (IO) est un traitement de fertilité au cours duquel on utilise des médicaments pour stimuler la libération d'ovules par les ovaires (ovulation). On utilise l'IO pour les femmes qui ont des problèmes ovulatoires et pour aider lors de l'utilisation de techniques de procréation médicalement assistée comme la FIV (fécondation in vitro) ou l'IUI (insémination intra-utérine). On peut également utiliser l'IO pour les couples chez qui certains facteurs masculins contribuent de façon limitée à l'infertilité.

    Pour comprendre le mode de fonctionnement de l'IO, il importe de connaître ce qui se passe au cours d'un cycle menstruel normal :

    Le cycle menstruel et le rôle des hormones

    LH – l’hormone lutéinisante
    FSH – la folliculostimuline

    Agrandir le graphique

    La phase folliculaire dure de 10 à 14 jours et commence le premier jour de vos menstruations (jour 1 de votre cycle menstruel). L'hypothalamus (une glande située dans le cerveau) libère de la LH-RH (gonadolibérine), qui indique à l'hypophyse (une autre glande du cerveau) de produire de la FSH (folliculostimuline). La FSH amène le commencement du développement de plusieurs follicules (cavités des ovaires contenant les ovules). L'un des follicules prend éventuellement le dessus et commence à évoluer vers sa maturité tout en libérant l'hormone féminine œstrogène dans le sang. L'augmentation des niveaux d'œstrogène indique au cerveau de cesser de produire de la FSH.

    L'ovulation commence lorsque les niveaux d'œstrogène sont suffisamment élevés pour amener l'hypophyse à libérer de la LH (hormone lutéinisante). C'est ce qu'on appelle le pic de LH qui provoque la libération d'un ovule par un des ovaires. Les femmes ovulent environ 14 jours avant le début de leurs menstruations à venir.

    La phase lutéale dure environ 14 jours et commence après l'ovulation. Au cours de cette phase, le follicule vide (celui qui contenait l'ovule) commence à produire l'hormone féminine progestérone. La progestérone prépare la muqueuse de l'utérus à l'implantation de l'ovule fécondé. Si l'ovule n'est pas fécondé, les niveaux de progestérone baissent, ce qui provoque le détachement de la muqueuse de l'utérus. C'est ce qui cause le saignement des menstruations.

    Les médicaments utilisés pour l'induction de l'ovulation agissent de façon semblable aux hormones produites naturellement par l'organisme et ils agissent sur différentes parties du cycle menstruel pour stimuler l'ovulation. Parmi les médicaments susceptibles de servir à l'IO, on retrouve :

    des médicaments faciles d'accès qui sont pris oralement et que l'on utilise habituellement au début de ce traitement, selon votre situation individuelle :

    • le citrate de clomiphène (Serophene®, Clomid®) stimule la production de FSH (qui aide à la maturation de l'ovule) et de LH (qui stimule l'ovulation). On l'utilise le plus souvent pendant 5 jours consécutifs, typiquement à compter du jour 5 du cycle menstruel (le jour 1 est le premier jour de vos menstruations, le premier jour de saignement rouge vif). Votre médecin ou votre spécialiste de la fertilité décidera de la dose et du moment du début du traitement qui seront les plus appropriés à votre situation.

    Les médecins utilisent habituellement une approche semblable à la suivante lorsqu'ils traitent des problèmes de fertilité en relation avec l'ovulation :

    1. utilisation du citrate de clomiphène associée à une synchronisation des relations sexuelles.
    2. utilisation de médicaments injectés, avec ou sans citrate de clomiphène avec interventions d'IUI.
    3. utilisation de médicaments injectés, avec ou sans citrate de clomiphène avec interventions de FIV.

    Parmi les médicaments injectables utilisés, on retrouve notamment les suivants :

    • FSH (folliculostimuline)
    • hCG (gonadotrophines chorioniques humaines)
    • LH-RH (gonadolibérine)

    Le parcours qui vous mènera à la fertilité vous est propre et il appartient à votre médecin d'établir le cheminement approprié que vous devrez accomplir.

    Les médicaments que l'on prend oralement sont habituellement utilisés lorsque le traitement nécessite des cycles avec synchronisation des relations sexuelles ou de l'IUI. Plusieurs personnes qui commencent à recevoir des traitements de fertilité reçoivent d'abord des médicaments oraux qui sont habituellement prescrits par leur obstétricien/spécialiste de la fertilité ou dans certains cas par un généraliste. Si ces médicaments ne sont pas efficaces, votre médecin peut vous recommander à un spécialiste de la fertilité si vous ne consultez pas déjà l'un d'entre eux. On peut tenter d'utiliser des médicaments injectables lorsque les médicaments pris par la bouche ne donnent pas de résultats satisfaisants. Il arrive parfois que les spécialistes de la fertilité recommandent aux femmes d'essayer une combinaison de médicaments oraux et injectables.

    Les médicaments administrés par injection constituent une étape plus tardive du parcours qui mène à la fertilité et ils sont habituellement prescrits par des spécialistes de la fertilité. Pour trouver un spécialiste de la fertilité dans votre région, cliquez ici.

    Si vous recevez des traitements d'IO pour complémenter des techniques de procréation médicalement assistée, il se peut que vous utilisiez également d'autres médicaments.

    Pour en savoir plus sur l'IO et les médicaments utilisés pour l'IO, parlez-en à votre médecin ou trouvez une clinique de fertilité près de chez vous.

    Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Induction-de-lovulation

    Erreur

  • États connexes