Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

  • Articles
  • Les effets négatifs de boire trop de jus de fruits

    Vous donnez peut-être à votre enfant trop de jus sucrés. Vous devriez vous habituer à apaiser sa soif avec autre chose que des jus de fruits.  

    La Société canadienne de pédiatrie (SCP) recommande, pour les enfants de six à 24 mois, pas plus de 125 à 200 ml (4 à 6 oz) de jus de fruits par jour. Quant aux enfants de 2 à 12 ans, ils ne devraient pas en boire plus de 250 à 375 ml (8 à 12 oz) quotidiennement. « Les parents ont tendance à offrir du jus plus souvent qu'autre chose », constate Lorry Chen, diététiste à Toronto. « Les enfants aiment le jus et vont en demander encore et encore. La plupart des parents n'ont aucune idée qu'une surconsommation constitue un problème. Ils croient que jus est le nutritif... alors, pourquoi s'empêcher d'en donner à l'enfant en tout temps? » 

    C'est là qu'est le piège : le jus est effectivement nutritif. La plupart des variétés sont d'excellentes sources de vitamine C. Certains jus peuvent aussi fournir de l'acide folique, du potassium -- et même de la vitamine A et du calcium. Le jus est sans gras, facile à digérer, ne contient pas d'additifs et est entièrement naturel. Or, malgré tous ces attributs positifs, le jus contient beaucoup de sucre et de calories et tend à remplir rapidement les petits estomacs. Si votre bambin se sent rassasié après un biberon de jus, il risque bien de ne rien vouloir manger au repas. 

    Il y a un autre problème. Trop de jus -- surtout le jus de pomme ou de poire -- peut parfois donner des selles liquides ou provoquer de la diarrhée fonctionnelle. Ce type de diarrhée est différent de la diarrhée infectieuse et survient lorsque trop de sorbitol et de fructose franchissent le tube digestif de l'enfant. « Ces sucres ne sont pas absorbés aussi facilement par le système digestif des jeunes enfants que par celui des adultes », explique  Doris Yuen, présidente du comité de la nutrition de la SCP. « Cela fait en sorte que de l'eau s'infiltre dans l'intestin, ce qui provoque la diarrhée. » 

    Il est également déconseillé de donner du jus dans un biberon. Lorsque les enfants boivent du jus dans un biberon, leurs dents sont en contact constant avec le liquide sucré, ce qui mettra en péril leur santé dentaire. Selon Burton Conrod, dentiste à Sydney, en Nouvelle-Écosse, les enfants qui passent beaucoup de temps avec un biberon de jus, de lait ou de préparation lactée dans la bouche -- qu'ils soient couchés ou actifs -- sont plus à risque de souffrir de caries graves (à moins, bien sûr, que le biberon contienne uniquement de l'eau). Il est donc préférable de donner du jus dans un gobelet à bec verseur ou un berlingot une seule fois durant la journée, question de limiter le contact des petites dents avec le jus sucré.

    Et puisque les amateurs de jus de fruits se plaindront probablement à grand renfort de pleurs et de cris lorsque leurs parents tenteront de réduire leur consommation, il serait sage d'y aller graduellement, en se donnant peut-être un mois. Réduisez aussi la taille des portions et songez à diluer le jus avec de l'eau. De même, si vous structurez la façon de donner à boire à l'enfant, en disant par exemple « On ne donne du jus qu'au petit déjeuner », ou encore « Voici ton verre de jus pour la journée », la mauvaise habitude ne risquera jamais de prendre racine. 

    Erreur

  • États connexes