Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

  • Articles
  • Maux de ventre : comment soulager bébé

    Adieu maux de ventre

    Les causes des dérangements d’estomac peuvent être difficiles à cerner, surtout chez les jeunes enfants. Voici quelques facteurs parmi les plus susceptibles de perturber les petits bedons, et ce que vous pouvez faire pour les soulager.

    Bébé a trop mangé
    Contrairement aux adultes, si on leur offre des aliments sains, les enfants ont moins tendance à trop manger. Or, tout le monde pousse un peu la note à un moment ou à un autre... Quelques heures de repos devraient normalement suffire à tout remettre en ordre chez un petit gourmand qui a abusé des bonnes choses. Manger lentement dans une ambiance calme et éviter les boissons gazéifiées sont aussi de bonnes mesures préventives, tout comme ne pas forcer un enfant à avaler sa dernière bouchée s’il n’a plus faim. D’autre part, les aliments riches et sucrés comme la crème glacée mettent plus de temps à être digérés et ne devraient être servis qu’en petites portions pour éviter des maux d’estomac.

    Constipation
    La constipation est très courante chez les tout-petits, et elle peut causer beaucoup d’inconfort. Normalement, votre tout-petit connaîtra des épisodes de petites selles dures pouvant être difficiles à passer, et vous pourriez même parfois trouver un peu de sang sur le papier hygiénique après l’avoir essuyé. Changer son alimentation, en augmentant spécifiquement l’apport en fibres et fluides, aide souvent. Si la constipation persiste en dépit des changements à son alimentation, consultez votre médecin ou votre pharmacien pour avoir des conseils sur d’autres possibilités de traitement. Si votre enfant éprouve une grande douleur, qu’il vomit à répétition ou que son ventre est gonflé, une consultation médicale s’impose sans délai.

    Intolérances ou allergies alimentaires
    Si votre enfant souffre régulièrement de maux de ventre, de ballonnements et de gaz, il pourrait avoir de la difficulté à digérer certains aliments. En tenant un journal alimentaire et en notant ses réactions, vous pourriez être en mesure de mettre le doigt sur la cause. N’oubliez pas de consulter votre pédiatre avant de retirer quelque aliment que ce soit de son alimentation pour vous assurer que ses besoins nutritionnels sont comblés.

    Brûlures d’estomac
    Les brûlures d’estomac et les indigestions ont tendance à survenir après un repas, causant un goût acide dans la bouche, une sensation de brûlure dans la partie haute de la poitrine, des rots fréquents, une mauvaise haleine ou une toux nocturne. Ce phénomène est causé par le reflux du contenu acide de l’estomac, qui remonte dans le tube digestif qui ne va normalement que dans un seul sens. Si ce phénomène survient souvent chez les bébés – c’est ce qui fait que l’enfant régurgite – il est beaucoup moins fréquent, par exemple, chez les bambins de deux ans. Pour les enfants de cet âge, les médecins pourraient recommander un médicament antiacide. On peut aider les enfants qui ont tendance à souffrir de reflux gastrique en ne les mettant pas au lit immédiatement après avoir mangé, en leur évitant des repas trop copieux et des aliments très acides comme la menthe poivrée, les tomates et les agrumes.

    À prendre en note
    Il arrive également que des problèmes plus graves soient pris à tort pour de simples maux de ventre. Aux enfants plus âgés, vous pouvez demander s’ils ressentent de la douleur ou une sensation de brûlure quand ils urinent, ce qui est habituellement un indice quasi infaillible d’infection urinaire. Chez les enfants plus jeunes, ces infections sont difficiles à détecter, mais vous ne devriez pas hésiter à consulter votre médecin si vous avez des doutes. Non traitée, une infection urinaire peut dégénérer, s’attaquer aux reins et entraîner de graves problèmes. Puisque les petites filles ont un urètre plus court que les garçons (l’urètre est le canal qui permet d’évacuer l’urine), elles sont plus vulnérables aux infections urinaires. Pour aider à les protéger des bactéries, on devrait éviter de leur donner des bains moussants (ils peuvent irriter l’urètre) et prendre soin de les essuyer de l’avant vers l’arrière après une selle.

    Erreur

  • États connexes