Facebook
X

Vous utilisez un navigateur non pris en charge. Veuillez le mettre à niveau afin de pouvoir consulter le site shoppersdrugmart.ca.

  • Articles
  • Quoi faire en cas d'infection ?

    © 1996-2014 MediResource Inc.

    Si vous pensez avoir une ITS (également connue sous le nom de MTS), faites d'abord un test de dépistage. Pour cela, il est recommandé de voir votre médecin de famille car il connaît vos antécédents médicaux et sera en mesure de vous procurer les meilleurs soins et les meilleurs conseils. Si vous n'êtes pas à l'aise pour consulter votre médecin, vous pouvez choisir une autre clinique ou consulter les Pages jaunes à la recherche de services locaux de dépistage des ITS (par ex. sous la rubrique « Services d'information sur la contraception » ou « Soins de santé et soins personnels »).

    Comme il est possible de contracter plusieurs ITS en même temps, le médecin procédera probablement au dépistage de différentes infections. Il peut faire un prélèvement à l'aide d'un coton-tige dans la région génitale, prendre des échantillons de sécrétions à partir des ulcérations et demander des échantillons de sang ou d'urine. Si vous avez été infecté, vous devrez en informer toutes les personnes avec qui vous avez eu des rapports sexuels afin qu'elles subissent des tests à leur tour et se fassent traiter, si nécessaire. Bien que ce soit un sujet délicat, il est important que vos partenaires sexuels soient informés. S'ils sont infectés et ne reçoivent pas le traitement approprié, ils risquent d'avoir des complications graves et de transmettre l'infection à d'autres personnes sans le savoir.

    L'étape suivante est le traitement. Certaines ITS, comme l'infection à chlamydia, la gonorrhée et la syphilis, peuvent être guéries à l'aide d'antibiotiques. D'autres ITS, comme l'infection par le VIH, le VPH, l'herpès et l'hépatite B, sont causées par des virus et ne peuvent être guéries.On peut toutefois les traiter pour en contrôler les manifestations. Il existe cependant des traitements qui consistent à prendre des comprimés, d'appliquer de la crème, de geler ou cautériser les régions atteintes, ou encore se faire opérer. Veillez à suivre votre traitement jusqu'à la fin, même si vous vous sentez déjà mieux. Demandez au médecin quand vous pourrez avoir de nouveau des rapports sexuels sans risque de transmission.

    Si votre ITS ne peut être guérie, vous devrez en parler à votre ou vos partenaires. Pour prévenir l'infection de votre ou vos partenaires, il vous faudra utiliser un condom ou une digue dentaire lors des rapports sexuels. Pour certaines ITS, il y a peut-être d'autres mesures à prendre qui vous permettent de prévenir la transmission – demandez à votre médecin. Dans certains cas, l'un des partenaires est infecté mais le couple, qui désire concevoir un enfant, par exemple, décide d'avoir quand même des rapports sexuels sans protection, faisant courir le risque d'infection à l'autre partenaire. Si vous vous trouvez dans cette situation, il est recommandé de consulter votre médecin. Même si votre ITS peut être guérie, il est important de prévenir la réinfection, pour vous-même et les autres.

     

    * Dans ce bulletin, le masculin est employé pour désigner les personnes des deux sexes.

    Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Infections-transmissibles-sexuellement

    Erreur

  • États connexes